Aller à l'aperçu des communiqués

FAIRE DÉCOUVRIR LE SOLAR IMPULSE

Dans le cadre de la Conférence européenne, l’aéronaute Bertrand Piccard a accepté une invitation à découvrir l’atelier solaire d’EBM.

Photo Andreas Isenegger, EBM

Le célèbre aéronaute et scientifique Bertrand Piccard a visité les locaux d’EBM en mai. Invité à la Conférence européenne 2017 de la Junior Chamber International (JCI) à Bâle en tant que référent, il en a profité pour se rendre au siège d’EBM à Münchenstein.

De 2015 à 2016, accompagné d’André Borschberg, il a effectué le tour du monde en plusieurs étapes dans un avion solaire spécialement conçu à ces fins, sans consommer une goutte de carburant. Avec son Solar Impulse, il a rendu possible ce que même les experts croyaient impossible.

Dans le programme-cadre de la Conférence européenne, les participants pouvaient découvrir de plus près le projet «Lernwelt Energie» d’EBM.

Lors de sa visite, Bertrand Piccard a été accueilli par Conrad Ammann, le CEO d’EBM,et Cédric Christmann, le directeur d’EBM Energie AG. Antoine Milliou, CEO d’aventron AG, société qui investit dans les énergies renouvelables à travers toute l’Europe, comptait également parmi les invités.

Chez EBM, l’aéronaute a visité un atelier solaire dans lequel des enfants et des adolescents construisent un avion solaire miniature. Grâce au projet «Lernwelt Energie», près de 8000 enfants par an enrichissent leurs connaissances en matière d’électricité et d’énergies renouvelables, notamment d’énergie solaire.

Bertrand Piccard a été impressionné par la façon dont ces derniers travaillaient à leurs avions solaires. Il a étudié très attentivement les maquettes et s’est intéressé aux détails techniques. Les enfants étaient ravis de pouvoir parler personnellement avec le célèbre pilote et qu’il s’intéresse à leur travail.

Il est important de faire avancer les technologies modernes et les énergies renouvelables, a souligné Bertrand Piccard. Il faut se réorienter des technologies conventionnelles vers les nouvelles technologies .

Cédric Christmann a demandé à Bertrand Piccard si ce type d’ateliers avaient un rôle à jouer, ce que le scientifique a confirmé: «Nous montrons ainsi aux enfants que nous pouvons faire mieux, autrement.»

Il a encouragé ceux-ci à poser des questions et à toujours demeurer curieux, car « les connaissances d’aujourd’hui ne suffisent pas pour l’avenir».

Le pilote a souligné qu’il existait déjà aujourd’hui suffisamment de nouvelles technologies propres et rentables. Même s’il voit beaucoup de possibilités au niveau de la production d’énergie, le potentiel est, selon lui, encore plus grand en matière d’efficacité énergétique.

En guise d’adieu, le scientifique et aventurier s’est vu offrir un avion solaire miniature de l’atelier EBM. Remerciements, photos, séance de dédicace , applaudissements et apéritif offert aux collaborateurs et à leurs enfants ont clôturé cet événement officiel.